Archives du mot-clé Sète

Sécurité Sète: Détention de drogue et d’arme

caméra de surveillance Sète

Sécurité Sète

La police a pu procéder à l’arrestation d’un homme de Sète pour trafic de drogue et détention d’armes. En effet les forces de l’ordre se sont basés sur des enregistrements de vidéosurveillance dans des garages de copropriété pour découvrir  874 grammes de résine de cannabis, des presses au gabarit des savonnettes de résine, plusieurs grammes de cocaïne et deux armes de poing, un 9 mm et un 7,65 en plus de leurs munitions. Les agents de police ont procédé également à une perquisition du domicile du suspect où ils ont trouvé 6 560 euros en espèce. Le suspect doit comparaître prochainement devant le tribunal pour répondre de ses méfaits.

 

Caméra IP avec carte SD intégrée et technologie PoE

camera-ip-jour-nuit-poeSi la sécurité est devenue la principale préoccupation des habitants de Sète, ils peuvent toujours adopter une caméra IP avec carte SD intégrée et la technologie PoE. Il s’agit là d’une appareil de vidéosurveillance proposé par la boutique en ligne Cisveo, qui offre une grande qualité d’image  et une performance irréprochable de jour comme de nuit.

Cette caméra de surveillance est dotée de la technologie PoE qui garantit une installation plus aisée du matériel. En plus elle est équipée d’une carte SD intégrée ce qui facilite grandement l’enregistrement des images surtout que la carte en question dispose d’une capacité de stockage d donnée de 32 Go. Il est même possible visualiser à distance les séquences filmées depuis un PC, une tablette ou un Smartphone.

 

Sécurité Sète: vol de 35 000 euros

sécurité habitatMercredi dernier le peintre Pierre Soulages, a été victime d’un vol à Sète. En effet il a reçu en soirée la visite de deux faux policiers qui avaient pour mission d’inspecter sa maison pour vérifier qu’elle n’a pas été cambriolé. Lors de la fouille ils s sont emparés d’une enveloppe qui contenaient 35 000 euros en liquide. après leur départ l’artiste s’est rendu compte du vol et il a avisé la police. Les enquêteurs se sont référés aux images de la vidéosurveillance  pour identifier les faux policiers qui ont été arrêtés et placés en garde à vue au commissariat de police.

Sécurité Sète: dégradation d’un appartement et violence

caméraA Sète un jeune homme âgé de 20 ans, vient juste d quitter la prison pour être impliqué dans un nouveau méfait. En effet le monsieur s’est attaqué à sa petite amie et a saccagé sa maison dès qu’elle lui a annoncé la fin de leur relation. 

Dimanche le jeune homme a défoncé la porte d’entrée sous l’objectif de la caméra de surveillance avant de s’attaquer à l’intérieur de la maison et de rouer la jeune femme qui st son aînée de 14 ans de coups de pieds. La police alertée par les voisins est arrivée à temps pour l’arrêter et de le mettre sous garde à vue. Le compagne n’a pas porté plainte mais le propriétaire du logement s’en est chargé au regard des dégats matériels subis.

 

Sécurité à Sète: Vol de carburant de la CCNBT

sécurité SèteUn jeune homme âgé de 20 ans, accompagné de son complice lui même   âgé de 19 a ont été interpellés par la police à Sète  pour s’être introduits dans un entrepôt de la Communauté et y avoir siphonné les réservoirs. La mère de l’un des prévenus travaillait sur les lieux ce qui lui a facilité de repérer les caméras de surveillance et de les éviter. Les deux jeunes hommes ont volé à plusieurs reprises des centaines de litres d’essence pour l’utiliser et le revendre tout en déjouant les objectifs de la vidéosurveillance mais enfin ils ont été repérés par la police et ont dû se présenté devant le juge avec à la clé le remboursement de 11 000 euros pour le plus âgé et quatre mois de sursis en plus de 140 heures de travail d’intérêts général pour les deux compères.

Vidéo-protection Sète : le piéton renversé décède

Sécurité routièreLe dimanche à  5 h du matin, un Sétois de 60 ans décède affecté par ses blessures à l suite d’un accident routier.  Le sexagénaire a été renversé par une voiture sous l’objectif de la caméra de la vidéo-protection du  rond-point du Vignerai. Le conducteur du véhicule impliqué dans l’accident  été arrêté est mis en garde à vue u commissariat de Sète. Les secours qui se sont déplacés sur le lieu du sinistre ont acheminé la victime à l’hôpital où il est décédé en fin de journée. La police va revenir sur les enregistrements de la caméra de surveillance du trafic pour déterminer la responsabilité civile du conducteur et déterminer avec exactitude les circonstances du sinistre.

Vidéosurveillance Sète : Interpellation de sept clandestins

sécurité portuaireMercredi vers 4 h du matin six Syriens et un Palestinien ont fit l’objet d’interpellation le port de Sète. Les sept individus ont débarqués, quittant leur cachette dans un camion provenant d’un bateau turc. Les caméras de surveillance ont capté des individus qui étaient en train de lacéré une bâche d’un camion ce qui a intrigué l’employé du port qui a alerté immédiatement la police des frontières. Sept personnes ont été donc interpellés près avoir fait le voyage clandestinement à bord d’un cargo provenant d’Izmir. Après leur arrestation les clandestins ont avoué qu’ils sont versé 5000 euros pour aller en Allemagne. Ils ont quitté leur cachette pensant être arrivé à bon port. Ils étaient placés en garde à vue eu commissariat de Sète.

Sécurité à Sète : Agression d’un chauffeur de bus

Sécurité transportLes chauffeurs à Sète se sentent menacés après une agression à l’encontre de l’un d’eux. En effet le jeudi 29 janvier le chauffeur de bus de la ligne Thau Agglo a été agressé aux alentours de midi par un automobiliste. Si les versions divergent, une enquête a été lancée et le système de vidéo-protection sera sollicité pour éclaircir cette affaire. Entre temps les chauffeurs à Sète ont décidé de ne pas circuler  le reste de la journée, exerçant ainsi leur droit de retrait, pour contester le méfait et dénoncé la sécurité et la sûreté mises à mal une fois de plus à Sète.

Un forcené menaçait de faire sauter son immeuble à Sète

camérasLes caméras de surveillance de la cité de l’île de Thau  à Sète ont capté ce matin  les menaces d’un forcené  âgé d’une quarantaine d’années qui menaçait de faire sauter l’immeuble où il réside. Le quinquagénaire s’est enfermé chez lui et menaçait de faire exploser une bouteille de gaz. Il a même pris la peine d’aviser les sapeurs-pompiers au cours de la matinée.

Les voisins d’en face ont déclaré: «pendant plusieurs minutes, il n’a pas arrêté de faire des allers et retours avec un panneau à la fenêtre disant: « Je vais tout faire péter » Ils ajoutent aussi : « On le connaît très peu dans le quartier, il est très solitaire et discret. Il n’y a pas longtemps, il a fait un séjour en psychiatrie.»

Les caméras de vidéosurveillance ont également filmé les efforts conjoints des pompiers et des policiers pour évacuer les habitants de l’immeuble et de mettre en place un périmètre de sécurité. Un négociateur de la police de Sète a entrepris des négociations avec le forcené qui n’avait aucune revendication et qui s’est décidé enfin à se rendre.

Les caméras de vidéosurveillance déployées à Sète

Pour combattre la délinquance à Sète, la commune et à l’instar des grandes villes, a installé plusieurs caméras de surveillance.Certaines sont installées à proximité de l’hôtel de ville, alors que d’autres ont été placées sur les plus importantes artères et places de la commune, ainsi que sur les abords des groupes scolaires, le complexe sportif, entre autres.

C’est un moyen dissuasif pour limiter la délinquance et les actes criminels en plus d’améliorer les performances de la sécurité intérieure. D’ailleurs même les policiers utilisent de tels dispositifs pour poursuivre les criminels et les soumettre à la justice. La ville de Sète a investi dans la caméra de surveillance afin de s’inscrire dans la stratégie nationale de la vidéo-protection.